#54 AU BOULOT TRAVAILLEURS

Comment vous dire  les nuages
Ils sont immenses et couronnent les montagnes
Des liserés lumineux soulignent le passage
Des oiseaux imaginez le soir qui gagne
Doucement sous les arbres verts et noircis
Le hêtre et le noyer se sont couverts de feuilles
Le printemps s’est installé on n’a rien vu ici
Ni les malades ni les douleurs ni les deuils

Le vent a tourné, la pluie est tombée
Les pages se sont tournées
On a regardé la télé écouté la radio
Ça nous a fait froid dans le dos
On ne sortait plus dehors
On comptait les milliers de morts
Les scandales dans les journaux
tout ce peuple obligé dans les travaux
de première nécessité d’urgence
c’est pour le bien de la France
on a vu défiler le premier mai
puis le président chef des armées
a salué une vieille guerre
sur les champs Elysées déserts

Au boulot travailleurs
Assez rigolé assez télé travaillé
Assez pleuré c’est l’heure
Télé veut dire à distance
Il ne faudra pas oublier
D’assurer votre défense

Votre vie a une valeur
C’est à vous de la fixer