#2 VIRUS ANTISOCIAL

19 mars 2020

Ma grand-mère disait
On est puni par où on a péché
ne tentez pas le diable
on ne sait pas
de quoi il est capable
on ne peut plus se tenir la main
ni se serrer les coudes
contre la folie des ricains
qui croient que les barouds
du déshonneur arrêtent les virus
on ne peut plus prendre le bus
le métro est vide, les magasins fermés la France et le monde sont confinés dans cette peste moderne
relisez Camus ça nous concerne
et Jean Giono dans sa Provence
ça fait mal quand on y pense
ça sera la guerre des gens en prison dans leur petit appartement
craignez l’invasion des cons
la souffrance des enfants
la violence des parents, des cons joints la peine des migrants sur les trottoirs qui serrent les poings
dans leur misère noire
c’est le temps dérisoire
en grande quantité
qui nous oblige à penser
à ne plus fuir dans le travail
on sera sur la paille mais vivants n’oublions pas le printemps