Réouverture des librairies : REPONSE au ministre Bruno Le Maire

Cher-e-s lecteurs et lectrices, Cher-e-s ami-e-s,

« Les librairies sont essentielles mais nous resterons fermés » Vous vous interrogez et nous interpellez sur le bien fondé de la réouverture des librairies évoquée hier par Bruno Le Maire et reprise par la pétition qui circule aujourd’hui sur internet demandant en plus de la réouverture des librairies, celle des bibliothèques.

Les Oiseaux rares désapprouvent totalement la proposition faite par le ministre de l’économie sur France Inter. Elle est irresponsable et décrédibilise auprès de la population l’idée que le confinement et le minimum de contacts entre les personnes restent les moyens les plus efficaces pour endiguer le virus dans l’état actuel des choses. C’est ce que nous demandent instamment de faire les personnels de santé.

Nous demander de réouvrir nos librairies en temps de confinement, de servir nos clients au compte goutte pour lutter contre la concurrence d’Amazon est une imposture ! Il serait plus courageux de se préoccuper radicalement des conditions de travail des salariés d’Amazon en temps de coronavirus. La situation est suffisamment éprouvante et complexe pour chacun et pour tous, pour ne pas brouiller davantage les pistes.

Aujourd’hui, la priorité de préserver la santé de tous prime sur tout autre enjeu y compris financier. Les associations et groupements de libraires, les structures de soutien à la librairie ainsi que le SLF – syndicat de la librairie française – sont sur cette position. La librairie les Oiseaux rares fait partie depuis plusieurs années d’Initiales, une association qui regroupe les libraires de 50 librairies indépendantes en France et en Belgique. Nous nous sommes concertés dès l’annonce du ministre. Voici notre réponse collective :

Communiqué de presse du 18 mars 2020

Réaction aux propos de Bruno Lemaire, ministre de l’économie

« Monsieur le Ministre, nous avons hâte de ré-ouvrir nos librairies et de retrouver nos clients, mais pas à n’importe quel prix. Aujourd’hui, notre priorité c’est la responsabilité et la citoyenneté. Pas les petits profits »

Groupement de cinquante libraires indépendants en France et en Belgique, Initiales souhaite réagir aux propos tenus par Le ministre de l’économie lors de la matinale de France Inter du 18 mars. Bruno Lemaire a évoqué la possibilité d’examiner une réouverture pour les librairies, pendant la période de confinement.

Face à cette grave crise sanitaire, nous, libraires, sommes responsables et avant tout soucieux de la santé de nos clients et de nos salariés. Nous avons appliqué strictement les règles de confinement et il est dangereux d’exposer davantage de personnes. A l’heure actuelle, seuls les achats alimentaires sont strictement nécessaires.

Nous pensons bien sûr que les librairies sont des lieux essentiels pour la culture, le partage et le vivre-ensemble, mais nous ne sommes pas dupes : l’enjeu, aujourd’hui, c’est bien de demander à Amazon, FNAC et aux hypermarchés de se cantonner aux ventes de produits alimentaires ; il serait pour le moins scandaleux que le géant américain de la fraude fiscale, qui fait tout pour échapper à l’impôt et « évite » ainsi de contribuer à la solidarité nationale, profite de cette crise pour gonfler ses gains. De plus, tous exposent sans vergogne leurs salariés aux risques de contamination et recrutent actuellement des intérimaires…

Le gouvernement doit faire preuve de courage politique et imposer un peu de décence.

Contrairement à ce qui a été dit par le ministre sur France Inter, jetant de la confusion avec la vente presse, nous tenons à souligner que les librairies sont bien fermées en Belgique, comme nous l’ont confirmé nos adhérents là-bas.

Nous avons hâte de ré-ouvrir nos librairies et de retrouver nos clients, mais pas à n’importe quel prix : dans des conditions de convivialité nous permettant de bien faire notre métier, du temps pour accueillir, conseiller, la possibilité de faire des commandes (l’essentiel de la chaîne du livre est aujourd’hui à l’arrêt), dans le souci de la santé de toutes et tous. Nos livres vous attendront, comptez sur nous.

Wilfrid Séjeau, président de l’association et les libraires Initiales Contacts : Wilfrid Séjeau 06 16 15 65 45 – Arnault Costilhes 06 31 10 77 74

Oui, lisons les livres que nous n’avons pas encore lus, relisons ceux que nous aimons ! Lisons et racontons des histoires aux enfants, écrivons, partageons nos lectures ! Il y a vraiment de quoi faire … Prenez soin de vous, de vos proches et de tous. Vous pouvez nous joindre à l’adresse mail suivante : librairie.lesoiseauxrares@gmail.com

Fabienne Olive