Rencontre avec Laure Pfeffer – Vendredi 26 avril 2019

avril 2019

Rencontre, le vendredi 26 avril 2019 à 19h30 avec Laure Pfeffer pour son premier roman « Si peu la fin du monde« , éditions Buchet-Chastel / Collection Qui Vivi, avril 2019.

Rencontre animée par Marion Richez

En 1999, il ne s’est pas passé grand-chose. On attendait le bug de l’an deux mille sans l’attendre vraiment. Une année suspendue, entre la fin des années quatre-vingts et l’aube du troisième millénaire, entre la fin de la guerre froide et le début de la guerre contre le terrorisme. Entre la fin de l’enfance et le début de l’âge adulte.

« Si peu la fin du monde » nous replonge dans cette étrange zone de transition pour évoquer le passage à l’âge adulte de trois personnages entre 19 et 22 ans pris dans le flot de l’Histoire – Olga, Jules et Alex. Des personnages errants, liés et solitaires, qui trompent leur angoisse de l’avenir grâce aux paradis artificiels, aux fêtes, à la recherche de sentiments authentiques dans un monde de plus en plus flou, avec la musique et la ville pour ancrages.

« C’est un livre d’une nécessité émouvante. Qui fait résonner une génération et son histoire. Qui dessine conjointement des parcours et des manières qui balbutient dans un  contexte aussi burlesque que tragique – l’épique passage aux années 2000.  Et tout ceci dans un bain (si vieux déjà?) de détails oubliés. Cabines téléphoniques, Premiers portables, Derniers tatoos, Naissance de l’euro, Début de Google… Une petite humanité encore aveugle du bouleversement qu’elle subit, et qu’elle invente. » Élise Massiah

• Laure Pfeffer est née en 1980 à Strasbourg. Diplômée de l’École Nationale Supérieure de la Photographie, elle laisse de côté la photographie pour se consacrer à la vidéo et au cinéma, tout en conservant une pratique d’écriture régulière – elle a déjà écrit plusieurs courts-métrages et scénarii. « Si peu la fin du monde » est son premier roman.