André Loncin lit Gaston Couté – Samedi 21 avril 2018

avril 2018

Couté1Rencontre le samedi 21 avril 2018 à partir de 19h 30 avec André Loncin pour la lecture de Les Cervelles molles de Gaston Couté (1880-1911). Extrait de La Chanson d’un gâs qu’a mal tourné, éditions Le Temps des Cerises, juillet 2017.

Une personnalité hors du commun, ce Gaston Couté… Il ne figure dans aucune anthologie mais, pourtant, occupe une place primordiale dans la poésie populaire.

Dans la lignée de Françis Villon, Gaston Couté, poète paysan et poète social, donne très vite le meilleur de lui-même, puis victime de la vie de bohème et des privations, meurt à 31 ans, en laissant à ses frères humains un recueil de poèmes : « La Chanson d’un gâs qu’a mal tourné ».

Gaston Couté prend appui sur sa connaissance profonde des paysans qui l’ont vu naître, pour construire une œuvre. C’est en poète qu’il nous dit la vie de tous ces gens. Il nous la dit en toute simplicité, avec la belle humanité qui est la sienne, avec son bon sens aussi – bon sens paysan bien sûr, puisque chacun le sait, le bon sens est toujours paysan. Mais ce bon sens, il le pousse jusque dans ses derniers retranchements, avec bienveillance certes mais sans complaisance aucune. Et c’est ainsi qu’il débusque toutes les absurdités, toutes les perversions, toutes les bassesses de la France d’avant guerre, la grande guerre, celle de 14-18.

Et sa poésie se fait politique…

« Gaston Couté écrit en patois beauceron – son parler m’est singulièrement familier. Au point qu’il me semble entendre parler les gens de chez moi. Je ne vous garantirai pas la justesse de mon parler beauceron. Mais peu importe ! Je vous garantis, en revanche, que mon Gaston Couté, celui que je vais vous donner à entendre, a bel et bien traversé le Pays de Herve… Et ce pays-là, je le connais bien. » André Loncin.

Créée en 1987, le Petit Théâtre est une compagnie professionnelle qui crée des spectacles pour tous publics et pour toutes générations confondues. « Nous accordons une importance primordiale au texte, nous privilégions un rapport de très grande proximité avec notre public. Le théâtre que nous proposons est un théâtre à caractère intime, un théâtre de chambre… » Anne-Marie Collin & André Loncin : www.le-petit-theatre.fr

– participation libre –

Coute_lebedeffGaston Couté (1880-1911) est un poète et chansonnier. Auxiliaire à la Recette Générale des impôts d’Orléans, il publie ses poèmes dans des feuilles locales puis monte à Paris où il récite ses poèmes dans les cabarets. Il représentait une version rurale de Jehan-Rictus. Il écrivait également des chansons d’actualités pour des journaux anarchistes La Barricade et surtout La Guerre Sociale.

« Ce petit gars maigriot,
aux regards de flamme,
aux lèvres pincées,
était un grand poète.
Il allait chantant les gueux des villes et des champs,
dans son jargon savoureux,
avec son inimitable accent du terroir.
Il flagellait les tartuferies,
magnifiait les misères,
pleurait sur les réprouvés et sonnait le tocsin des révoltes.
Un grand poète, vous dit-on ».

Adieu de Victor Méric.

Télécharger l’invitation