Rencontre avec Gaëlle Obliégly – Samedi 25 novembre 2017

novembre 2017

d398d7d9-69ee-46e1-afc2-7481bf699ec6Rencontre le samedi 25 novembre 2017 à partir de 19h 30 avec Gaëlle Obliégly pour son facétieux dernier roman N’être personne paru en janvier 2017 au éditions Verticales.

Gaëlle Obliegly s’entretiendra avec Marion Richez

« Ce n’est pas un hasard si ce livre commence sur une fausse piste dans un cul-de-sac carrelé. Pour rire, Gaëlle Obliégly campe juste le décor : des lieux d’aisance fermés de l’intérieur, qui retiennent une salariée prisonnière de son entreprise tout un week-end, avec pour seules provisions un stylo à bille et du papier toilette. Au lieu d’utiliser son crayon pour démonter la serrure ou pour limer le pêne de la porte des toilettes, la détenue écrit sur les rouleaux de cellulose tout ce qui lui passe par la tête. Son incarcération javellisée est une libération pour son esprit. Et un enchantement pour les admirateurs de Gaëlle Obiégly, experte en décousu main, grande dompteuse de coq-à-l’âne, foreuse d’impressions fugaces et de souvenirs tenaces. (…)

Grande est l’envie de citer tous les aphorismes qui jaillissent de son texte si personnel. Il faut le lire avec un crayon, pour souligner chaque signe qu’elle envoie, et les garder au chaud en soi.
Riche et précieux, N’être personne est un livre qui permet d’être quelqu’un ».

Marine Landrot Télérama

● Née en 1971 à Chartres, Gaëlle Obliégly a fait des études d’art puis de russe avant de publier à L’Arpenteur cinq romans. En 2011, elle a rejoint Verticales avec Le Musée des valeurs sentimentales, avant d’y publier deux ans plus tard Mon prochain puis N’être personne. Pensionnaire à la villa Médicis en 2014-2015, elle retrouve, de retour à Paris, son uniforme d’hôtesse d’accueil.