Rencontre avec Cécile Oumhani & Hubert Haddad – Samedi 22 octobre 2016

octobre 2016

apulezulmaLa librairie les Oiseaux rares et les éditions tunisiennes Elyzad vous invitent samedi 22 octobre à 19 h 30 à une rencontre croisée entre Cécile Oumhani pour son nouveau roman Tunisian yankee, paru chez Elyzad, en octobre 2016 et Hubert Haddad pour , un roman japonais paru chez Zulma en septembre 2015.

Rencontre animée par Marion Richez.

Poète et romancière, Cécile Oumhani, nourrie de lieux et de cultures autres, entretient un lien affectif particulier avec la Tunisie. Elle a reçu en 2014, le prix européen Virgile pour l’ensemble de ses écrits à l’écriture sensible. Par ailleurs, elle collabore à plusieurs revues dont Apulée.

Auteur d’une œuvre immense, Hubert Haddad portée par une attention de tous les instants aux ressources de l’imaginaire, nous implique magnifiquement dans son engagement d’intellectuel et d’artiste, avec des titres comme Palestine, le très remarqué Peintre d’éventail, et tout récemment Les coïncidences exagérées, un récit autobiographique. Il est l’initiateur de la revue Apulée.

• Qui est Tunisian Yankee, ce soldat blessé sur une route de l’Oise en 1918, débarqué avec les troupes américaines ?  Tunisien, épris de liberté, Daoud a quitté son pays pour échapper au poids de l’autorité, celle du père et celle du protectorat français.  Et c’est à New York, dans le quartier bouillonnant de Little Syria qu’il pose ses valises, et trouve (enfin) l’amour.  Mais la tourmente de l’histoire change le cours de ses rêves. Sa vie est un voyage foisonnant dans un siècle en plein essor, entre inventions merveilleuses et changements sociaux et politiques, de l’esclavage à la guerre des tranchées en passant par Ellis Island.
• « La marche à pied mène au paradis. » Ainsi s’ouvre , roman japonais, à la croisée de deux destins et autour d’une même quête, la voie du détachement. Shōichi porte en lui le souvenir de Saori, la seule femme qu’il ait aimée, et qui a consacré sa vie à Santōka, le dernier grand haïkiste. Leur aventure aussi incandescente que brève initie le départ de Shōichi sur les pas de Santōka, de l’immense Bashō et de son maître Saigyō.

Marcher, pour cette procession héroïque d’ascètes aventureux, c’est échapper au ressassement, aux amours perdues, c’est vivre pleinement l’instant !

Télécharger l’invitation.