Rencontre avec Michel Crépu de la NRF – Samedi 31 octobre 2015

octobre 2015

product_9782070149971_195x320Rencontre, le samedi 31 octobre 2015 à partir de 19h30 avec Michel Crépu directeur littéraire de la Nouvelle Revue Française, publiée aux éditions Gallimard depuis… 1909.

Michel Crépu s’entretiendra avec le romancier et poète Eugène Savitzkaya.

La rencontre sera animée par Élise Massiah.

Lecture de fragments pour un pinocchio dionysiaque d’Eugène Savitzkaya.

Un nouveau départ, une nouvelle histoire pour la Nouvelle Revue Française dont le premier numéro paraît en février 1909. La NRF a été, durant tout le XXe siècle, écrit Michel Crépu, « l’œil du cyclone des grands enjeux littéraires, esthétiques. Tout ce qui a compté, en littérature, est passé par elle. Gide, Rivière, Paulhan, parmi d’autres voix ont frayé des chemins, interrogé la bibliothèque, suscité des horizons inconnus. Aujourd’hui, plus que jamais, La NRF peut et doit faire entendre sa voix en raison même du rôle unique qu’elle a joué pendant plus d’un siècle. Nous vivons une nouvelle crise de civilisation. Cela veut dire que la revue entre en confrontation avec les grands enjeux : qu’ils soient esthétiques, littéraires, politiques, philosophiques, religieux. À elle de discerner les vraies questions, de dénoncer les chimères, la monnaie de singe des faux prophètes. » Elle donne rendez-vous aux lecteurs qui ne se satisfont pas des préjugés commodes. La NRF, une nouvelle aventure.

Michel Crépu est écrivain et essayiste. Il intervient notamment comme critique littéraire au Masque et la Plume sur France Inter. Il a publié Le tombeau de Bossuet qui a reçu le Prix Femina/essai et le Grand Prix de la critique de l’Académie française. Son essai sur Chateaubriand, Le Souvenir du monde, a reçu le Prix des Deux Magots 2012. Dans, Un jour, son dernier texte paru aux éditions Gallimard en 2015, Michel Crépu fait revivre la figure de son père récemment disparu.

Eugène Savitzkaya, écrivain belge d’origine polonaise et russe, né en 1955, est l’auteur d’une immense œuvre littéraire – poétique et romanesque. Il est l’auteur, entre autre, de Marin mon cœur, Exquise Louise et plus récemment de Fraudeur et A la cyprine, tous parus aux éditions de Minuit. Eric Chevillard dit d’Eugène Savitzkaya qu’il « est un magnifique écrivain, un poète rare, dont la langue matérielle et concrète ouvre pourtant sur une féérie singulière. Une œuvre comme une forêt, avec la rude écorce et le lutin ».

Savitzkaya1 Savitzkaya2 Savitzkaya3

Photographies de la rencontre.