Rencontre avec Javier Cercas – Samedi 19 septembre 2015

septembre 2015

JavierCercasRencontre, le samedi 19 septembre 2015, à partir de 19h 30 avec Javier Cercas pour son roman sans fiction L’imposteur, traduit de l’espagnol par Elisabeth Beyer & Alexandar Grujicic, publié aux éditions Actes Sud, août 2015.

Rencontre animée par Elise Massiah

Il y a quelques années, Javier Cercas nous proposait un livre magnifique, Les Soldats de Salamine dans lequel, acteur de son propre livre, il revisitait de façon magistrale, la guerre civile espagnole. Reprenant le même procédé d’enquête méthodique et d’implication personnelle, Javier Cercas revient avec L’imposteur, un roman saisissant sur l’incroyable histoire d’Enric Marco, icône de l’anti- franquisme et de l’anarcho-syndicalisme, victime de la déportation nazie et à ce titre, président de l’Amicale de Mauthausen et porte-parole des survivants espagnols de l’Holocauste. Un combattant de toutes les guerres justes jusqu’à ce jour de 2005 où un jeune historien démasque l’incroyable imposture : le vieil homme n’a jamais été un héros mais un escroc. Ce scandale énorme plonge l’Espagne dans son passé récent, lève le voile sur l’amnésie collective du pays et questionne la fonction du « tout mémoriel » qui tient lieu d’Histoire.

Javier Cercas enquête pour comprendre – pas pour justifier – Il nous offre sa plus remarquable création littéraire qui interroge également la fonction de la littérature, de la fiction, le pouvoir de l’imagination, qui nous renvoie aussi vers nos propres impostures car Enric Marco nous parle aussi de nous. Un des grands livres de la rentrée littéraire.

JAVIER CERCAS est né en 1962 à Caceres et enseigne la littérature à l’université de Gérone. Il est l’auteur de romans, de recueils de chroniques et de récits. Hanté par le réel, il écrit des romans puissants, Les Soldats de Salamine (2002), À petites foulées (2004), À la vitesse de la lumière (2006), Anatomie d’un instant (2010), Les Lois de la frontière (2014) et L’Imposteur (2015) tous publiés aux éditions Actes Sud.

Voir les photos de la rencontre.