Rencontre avec Leïla Sebbar – Samedi 29 mars 2014

mars 2014

LeilaSebbarRencontre le samedi 29 mars 2014 à 19h 30, avec Leïla Sebbar pour son livre Le pays de ma mère, voyage en France publié aux Éditions Bleu Autour en octobre 2013.

Versant français d’une nouvelle autobiographie collective, ce voyage baroque, joyeux et mélancolique, superbement illustré de photos, de cartes postales et rehaussé par les aquarelles de Sébastien Pignon, nous entraîne dans la ronde des souvenirs des années 60 à aujourd’hui.

Anne Quesemand animera la rencontre.

Exposition des aquarelles de Sébastien Pignon.

« C’EST PAR L’ÉCRITURE, l’enquête, la flânerie méthodique parmi les souvenirs que Leïla Sebbar entraîne le lecteur à la découverte de ces  » Frances  » si diverses, qu’elle rêve d’apprivoiser. Les souvenirs, ce sont les siens, mais pas seulement : d’Annie Ernaux à Mohamed Kacimi, de Frédéric Mitterrand à Sophie Bessis, d’Alberto Manguel à Rosie Pinhas-Delpuech, une trentaine de gens de lettres expliquent, dans un court texte manuscrit, fidèlement reproduit, ce qu’est la France pour chacun d’eux.
A parcourir l’album familial des  » aïeux  » de Dordogne, à se balader dans le folklore des cartes postales d’antan, à rêvasser devant les aquarelles de Sébastien Pignon, à s’attarder devant les photos couleur des vieilles façades d’écoles ou de bistrots de province, on se dit qu’il y a du Depardon-reporter-photographe chez Leïla Sebbar – on s’en réjouit. Baroque, polyphonique, richement illustré, épinglant les souvenirs d’une génération, Le Pays de ma mère… élargit, de belle et métisse manière, ce qui aurait pu n’être qu’un roman familial. » Catherine Simon – Le Monde

Leïla Sebbar est née à Aflou en Algérie d’un père algérien et d’une mère « française de France », tous deux instituteurs de l’Instruction publique laïque dans l’Algérie française et coloniale, où les couples mixtes sont l’exception. Elle a quitté l’Algérie à 20 ans pour suivre des études supérieures de lettres à Aix-en-Provence puis à Paris, où elle vit depuis 1963. Elle a publié plusieurs essais, de nombreux romans, des recueils de nouvelles et une trilogie sur ses Algéries en France. Elle a dirigé plusieurs recueils de récits d’enfance d’écrivains en exil, dont Une enfance juive en Méditerranée musulmane (2012), livre pour lequel nous l’avions reçue à la librairie en 2012.

Sébastien Pignon, peintre et dessinateur, est né en 1972 à Paris, où il vit. Il pratique aussi la gravure et la photographie. Pensionnaire de la Villa Médicis en 2006, il a exposé à Rome, Naples et Paris, en particulier à la galerie Natalie Seroussi. Il a accompagné de ses dessins de nombreux ouvrages aux éditions Bleu autour, dont la trilogie de Leïla Sebbar sur ses Algéries en France ainsi que son dernier livre.

Anne Quesemand est metteur en scène et comédienne. Elle assure la direction de la compagnie le Théâtre à Bretelles et du merveilleux théâtre de la Vieille Grille à Paris avec Laurent Berman. Elle est également écrivain et éditrice aux Éditions de l’Attrape science.