Rencontre avec l’éditrice Sabine Wespieser – Samedi 13 avril 2013

avril 2013

Sabine Wespieser11Rencontre, le samedi 13 avril 2013 à 19 heures 30, avec l’éditrice Sabine Wespieser qui évoquera pour notre plus grand bonheur, l’oeuvre des trois auteures irlandaises de son catalogue et particulièrement leurs derniers livres. Lecture & rencontre animée par Elise Massiah

trois femmes puissantes…
trois romancières irlandaises

Nuala O’Faolain
Wespieser1Toute l’œuvre de Nuala O’Faolain, qui est morte à Dublin en mai 2008. est publiée en France par Sabine Wespieser. Son roman, L’Histoire de Chicago May, a obtenu le Prix Femina étranger en 2006. Nuala 0’Faolain a souvent dit que ses romans révélaient plus d’elle-même que ses autobiographies : Rosie, l’héroïne de son dernier livre, incarne toutes les questions qui traversent l’œuvre de l’écrivain, et Best Love Rosie est un livre lumineux et apaisé sur la question de l’âge, de la solitude, de l’exil, du sentiment maternel et des chimères de l’amour.

Edna O’Brien
fille-de-la-campagneLa lucidité et la hardiesse d’Edna O’Brien sont tout entières dans ses éblouissants mémoires. Quand cette « fille de la campagne », née en 1930 au fin fond de l’Irlande rurale, devenue l’auteur d’une œuvre majeure, entreprend de raconter sa vie, se dessine en creux le portrait d’une femme libre et d’une créatrice farouchement attachée à son indépendance. Lors de la parution de son premier roman, Les Filles de la campagne (1960), le scandale est énorme et le livre interdit en Irlande.

Claire Keegan
antarctiqueClaire Keegan est née en 1968 en Irlande. Elle a grandi dans une ferme du comté de Wicklow. Elle est saluée comme une des voix importantes de la jeune génération des écrivains irlandais. Dans A travers les champs bleus, tout comme dans L’Antarctique (2010) et Les Trois Lumières (2011), le regard acéré et les phrases ciselées de l’écrivain en imposent. Sans jamais rien affirmer, Claire Keegan parvient, dans ses textes d’une beauté lapidaire, à susciter d’inoubliables émotions de lecture.

Sabine Wespieser nous parlera également de sa maison, structure littéraire indépendante, fondée en 2001, où paraissent des textes de fictions française et étrangère, à la cadence d’une dizaine de titres par an. Sabine Wespieser publie peu et privilégie une politique d’auteurs. Ses livres presque carrés à la typographie élégante et au papier coquille d’oeuf sont entre tous reconnaissables. On trouvera dans son catalogue, pour n’en citer que quelques uns, Michèle Lesbre que nous avons reçue à la librairie il y a un mois, Duong Thu Huong, Yannick Lahens, Diane Meur, Tariq Ali ou encore Vincent Borel.