Rencontre avec Michèle Lesbre – Samedi 16 février 2013

février 2013

michele11Rencontre, samedi 16 février 2013 à 19 heures, avec, Michèle Lesbre, pour son roman Ecoute la pluie et pour la réédition de son récit Victor Dojlida, une vie dans l’ombre publiés tous deux aux éditions Sabine Wespieser en février 2013. Rencontre animée par Elise Massiah.

• Écoute la pluie
Avant que le vieil homme ne se jette sur la voie en lui adressant son dernier sourire, la narratrice partait rejoindre l’homme qu’elle aime à l’hôtel des Embruns en Normandie. Tout a basculé aussi pour elle. Au lieu de se rendre à la gare, elle s’enfonce dans les rues d’un Paris que la pluie déchire pour une longue errance nocturne. Le passé qu’elle tente d’inventer au vieil homme se mêle au sien et, au fil de la nuit, tout se focalise dans ce temps suspendu d’avant la chute.
Un roman dense et lumineux sur le désir et l’urgence de vivre, malgré tout.

• Victor Dojlida, une vie dans l’ombre
michele12Michèle Lesbre a rencontré Victor Dojlida à sa sortie de prison et l’a côtoyé jusqu’à sa mort en 1997. Émigré de Biélorussie, résistant dans les FTP-MOI à quatorze ans puis déporté, il retrouve le policier qui l’a dénoncé à la Gestapo. C’est alors que commence l’enchaînement des faits qui le conduiront en prison pendant 40 ans.
Bouleversée par le destin de cet éternel rebelle dont la vie a été brisée par la guerre et les désillusions, elle est partie sur ses traces, a exploré les archives et s’est surtout souvenue de leurs conversations. Elle fait l’éloge d’un homme qui a tenu bon, « avec pour ligne d’horizon une foi sauvage en la justesse de son trajet. »

Écoute la pluie, le douzième roman de Michèle Lesbre, lui a été inspiré par “le petit monsieur de la station Gambetta” à qui est dédié Le canapé rouge (2007). Quant à son récit consacré à Victor Dojdila, il est un hommage biographique à un autre disparu. La parution simultanée de ces deux textes écrits à plus de 10 ans de distance, confirme la préoccupation constante de l’écrivain pour les anonymes et les oubliés de l’histoire. L’essentiel de l’oeuvre de Michèle Lesbre est publié aux Editions Sabine Wespieser.

Voir (en PDF) l’article du Monde des Livres, de la Quinzaine Littéraire.

A noter dès maintenant !
Samedi 13 avril 2013 : une rencontre rare avec l’éditrice Sabine Wespieser autour des trois auteures irlandaises de son catalogue : Claire Keegan, Edna O’Brien et Nuala O’Faolain.
Lecture de texte et discussion à bâtons rompus !